• Comment détruire les nations par la promotion du multiculturalisme et de la "diversité"

    Comment détruire les nations par l'amour et la tolérance.


    « Aujourd’hui, je ne peux pas brandir un drapeau bleu blanc rouge, non je peux pas, alors que pour moi c’est plus facile de lever le drapeau de l’Algérie, alors que je ne connais pas l’Algérie. » [Amel Bent]
     

    Sans rancune, Amel.  Je comprends très bien ce que tu ressens. Mais tu devrais alors suivre ton coeur et aller vivre dans le pays de ta culture d'origine. Si tout ceux qui ressentent la même chose que toi en faisaient autant, vous seriez plus heureux...  Et nous aussi.

     Pour que notre Terre demeure multiculturelle, il est urgent de mettre un terme au multiculturalisme sociétal imposé par les promoteurs d'un monde sans frontières au nom de la fraternité entre les peuples, quand leur dessein final n'est autre que l'établissement d'un gouvernement mondial.  J'entends ou lis beaucoup de commentaires de gens qui sont enthousiasmés par cette injonction à disparaître en tant que nation.  "Dans un monde sans frontières, pensent-ils, il n'y aura plus de guerres!  Le nationalisme, c'est la haine!  C'est le repli sur soi, c'est le rejet des autres."  Nous avons été baignés depuis des décennies dans ce Mind Control collectif devenu loi.   J'y ai cru aussi avant de vraiment prendre le recul nécessaire. Ni l'école, ni les programmes de télévision, ni le cinéma, ni la presse en général et la culture promue par le système en place ne laissent d'espace au débats contradictoires sur ces questions. Dès lors, exprimer ses réserves quant au bien fondé du multiculturalisme vous expose à l'indignation générale, le rejet de vos pairs, voire, à la mise au banc de la société, aux procès d'intentions quand ce n'est pas aux procès tout court, à la mise en danger de votre intégrité physique. 


    Il est difficile aujourd'hui de faire valoir que le nationalisme, c'est avant tout l'amour des siens, de son pays, d'un peuple qui partage la même histoire, la même langue, les mêmes traditions que vous. Et que c'est aussi la reconnaissance du droit pour chaque nation de la Terre d'être respectée dans sa souveraineté. Les gouvernements qui prônent et imposent le multiculturalisme à leur peuple sont les premiers à imposer la démocratie à coup de bombes dans les pays qui n'ont pas la même vision qu'eux de ce que devrait être une société juste.

     Ce sont les rois du monde, avec ou sans courones qui ont perverti le concept de frontières en pour imposer l'image de murs hermétiques, quand elles n'étaient en fin de compte que des portes qui nous permettaient d'acceuillir l'étranger et de nous préserver des visiteurs indésirables, ainsi que nous l'explique Régis Debray dans cette interview où il nous présente son livre : l'Eloge des frontières:



     


    Mais les mondialistes, ceux dont le projet est d'établir un gouvernement mondial sous couvert d'une évolution inéluctable du monde, de la société et du progrès, ne manquent ni d'imagination ni de méthodes pour arriver à leurs fins. Il ne fallait pas en manquer, d'ailleurs pour convaincre ou/et contraindre des milliards d'individus.  Voici leur mode d'emploi que j'ai trouvé sur une vidéo postée sur Youtube:

    1) Favoriser la double-culture 
     L'histoire démontre qu'aucune nation ne peut survire à la rivalité de deux cultures et langues sur le même territoire. (Raison pour laquelle je pense que la Belgique pour survivre devrait adopter le modèle de la confédération suisse.)

    2) Construire le multiculturalisme et encourager les immigrés à conserver leur culture.
     Les nations multiraciales et multiculturelles doivent s'épuiser pour préserver la paix entre les différents groupes.

    3) Célébrer la diversité plutot que l'unité.
    Avec la tolérance et diversité pour unique projet, les différents groupes renforcent leurs différences plutôt que leurs ressemblances.

    4) Faire en sorte que le groupe qui a la plus forte démographie soit le moins éduqué.
    Le taux d'échec scolaire et professionnel de cette classe sous-éduquée, inassimilable et hostile à la majorité sera automatiquement imputé aux préjugés et à la discrimination.

    5) Investir financièrement dans le multiculturalisme. 
    Subventionner les assossiations, cultiver la victimisation en créant une industrie de la repentance contre la majorité.

    6) Rendre tabou tout débat contradictoire sur la diversité.
    Trouver un mot comparable à ce qu'était le mot "hérétique" au 16ème siècle.  Un mot tel que "raciste".

     7) Faire voter des lois favorables aux immigrés sans procéder à aucun référendum.
    Imposer des mythes comme : "l'immigration est un phénomène normal qu'on ne peut stopper."  "L'immigration est une chance pour la société."  

    Et ainsi ils parviennent à obtenir une société plus ou moins stable et paisible qui n'est hélàs qu'une utopie.  Pourquoi le multiculturalisme ne reconnaît-il que la contribution d'autres cultures et d'autres ethnie? Pourquoi dénigre-t-il les européens en présentant les non-européens comme plus humains, moins matérialistes?   A qui profite le multiculturalisme? 

     

    Comment détruire les nations par l'amour et la tolérance.

    "Moi aussi je suis pour le multiculturalisme et la diversité.  J'ai des esclaves dans le monde entier!"


    Les promoteurs du gouvernement mondial utilisent le multiculturalisme pour fragmenter les nations culturellement homogènes car elles représentent un obstacle à la réalisation de leur projet. Un pays composé de tribus est trop divisé pour pouvoir s'opposer à eux. 



    "Dès que possible, nous devons arriver a élaborer un gouvernement mondial et une religion mondiale diriges par un leader mondial" -Robert Muller- (ancien assistant au secretaire general de l'ONU)
     

    « Lettre ouverte à "Génération Identitaire"La fille du Capitaine pleure le Commandant et se défoule sur Twitter. »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :