• La Fille du Capitaine Vs le Ministère de la propagande du Régime Belge

     

    La Fille du Capitaine Vs le Ministère de la propagande du Régime Belge

    Suite à l'article de Mr Vlassenbroek commis sur le site national de propagande du régime Belge, intitulé : La Belgique face à un "afflux massif" de réfugiés? Réponse en chiffres  et qui relativise de façon fallacieuse le phénomène migratoire auquel nous assistons depuis janvier, grâce à la coopération entre la mafia des passeurs, Frontex, l'Union européenne et les médias respectifs des pays membres, de nombreux internautes "belgo-rien d'autre" se sont énervés sur la page Facebook du site du média de propagande belge en question. Au point que l'auteur de l'article s'est cru obligé d'intervenir pour calmer ceux qui n'ont visiblement pas les mêmes aspirations que lui pour notre pauvre pays.   Ainsi, certain de l'autorité morale que lui confère son statut de collabo du Régime mondialiste belge, écrivait-il :

     

     

    L'indigence et la xénophobie qui suintent de nombreux des commentaires relatifs à l'article sont vraiment décourageantes pour nous, en tant que rédaction.

    Si les parangons de la xénophobie et autres agitateurs de peurs de fora faisaient parfois l'effort de lire ce que nous écrivons, peut-être seraient-ils plus sereins par rapport à la question (universelle et intemporelle) des migrations, sans en ignorer les difficultés sous-jacentes pour autant.

    Cet article expliquait justement qu'il n'y a finalement rien d'extraordinairement exceptionnel à la situation actuelle. Mais la bêtise de nombreuses interventions et leur désespérante xénophobie (dont nous nous permettons de vous rappeler qu'elle est un délit en Belgique) démontrent que ceux qui ont dérapé sur cette page ne prennent le plus souvent pas la peine de lire le contenu des articles, se contentant des titres. Messieurs et mesdames les xénophobes, si vous voulez vomir votre haine d'autres humains, merci d'aller le faire ailleurs. Nous nous passerons avec joie de vos fulgurances abjectes. Cette page n'est pas un déversoir à haine de l'autre.

    Désolé à toutes celles et ceux qui lisent nos articles et postent des commentaires constructifs ou expriment leur avis avec un ton approprié. Ce message ne vous concerne en rien et vos avis, eux, nous intéressent au premier chef, quelle que soit leur teneur.

    Merci à vous de faire avancer le débat.

    Bonne journée à toutes et tous,

    Julien Vlassenbroek (auteur de l'article)

     

     

    Je vous invite à partager au maximum ma réponse à ce petit monsieur...

     

    Monsieur Vlassenbroek

     

    Peut-on savoir pour qui vous vous prenez ? Qu’est-ce qui vous confère la légitimité de traiter de xénophobes, de haineux et de que sais-je encore, tous mes concitoyens qui n’ont qu’une seule patrie, la Belgique, et une seule culture (gréco-latine pour les uns, germanique pour les autres.... éventuellement un mélange des deux) et qui refusent désormais d’être dissouts dans votre utopie mondialiste, où année après année, à coup de propagandes et de mantras sur le « vivre ensemble », ce peuple de « belgo-rien d’autre » devient une minorité ethnique et culturelle sur le continent de ses ancêtres et prié de céder toujours un peu plus la place à des belgo-très loin ailleurs, ayant eux, le loisir d’exercer leur citoyenneté dans le pays de leur culture d’origine, voire, d’y retourner quand les choses tourneront mal dans nos contrées. Parce que cette politique de destruction de la civilisation occidentale concerne tout l’occident désormais. Mais revenons à notre Belgique. Le jour où la réalité rattrapera l’utopie du Vivre ensemble, qui consiste de plus en plus à vivre à côté des uns et des autres et à se tolérer, voir se supporter, ce jour-là monsieur, le sang coulera dans nos rues et vous ferez partie de ceux qui en porteront la responsabilité, parce que c’est comme cela que finissent toutes les utopies, Monsieur....  Dans le sang.   Non pas à cause de la haine, ou de l’intolérance, mais l’instinct de survie d’un peuple opprimé et menacé dans son identité qui n’a plus d’autre recours que la violence pour mettre un terme à celle qu’il subit au quotidien, et qu’il n’a pas le droit d’exprimer sans risquer de tomber sous le coup de la loi, ou de se faire insulter par des gens comme vous !

     

    Car enfin, je repose ma question, quelle est votre légitimité morale pour juger de la sorte mes concitoyens qui expriment leur désespoir face à la violence qu’on leur impose ?   Qui êtes-vous, Mr Vlassenbroek ????

    Si comme vous je travaillais pour un organe de presse qui a tant contribué aux propagandes de guerres (à l'origine des migrations que nous connaissons aujourd'hui), aux mensonges sur les raisons qui ont motivé le Régime Belge à envoyer nos F16 détruire la Libye, à soutenir les islamistes, les armer, les cautionner moralement aux yeux de l’opinion publique avant qu’ils ne commettent à eux seuls plus de massacres que le régime de Kadhafi n’en aura jamais produit, je me ferais toute petite, Monsieur, je me cacherais de honte. L’organe de propagande qui vous paie, a tout fait pour convaincre l’opinion que Mr Al Assad était le responsable des massacres commis par la fausse armée syrienne libre, en réalité des terroristes dont la seule caution morale n’est qu’un observatoire fantoche des droits de l’homme, basé à Londres. L’organe de propagande qui vous emploie et qui vous autorise à nous insulter est coupable de propagandes de guerre, y compris contre la Russie et qui risquent de nous conduire à une 3e guerre mondiale. Alors, tenez pour vous vos leçons de morale Monsieur !   Non, les Belges n’ont pas peur de l’étranger. Ils avaient jusqu’ici peur qu’on les stigmatise, pour reprendre une expression qui n'est jamais utilisée que pour défendre les "droits de l'autre".  Ils avaient peur d’être traités de fachos, de haineux, de xénophobes, d’être comparés aux nazis, et par analogie, à ceux qui ont participé aux heures les plus sombres de l’histoire, mais ils sont de plus en plus, heureusement, à sortir de ce piège. La peur va bientôt changer de camp, parce qu’ils ont compris que vous et votre caste de désinformateurs n’avez rien de respectable et ils seront de plus en plus nombreux à vous le signifier.

     

    Partout en Europe, les peuples non issus de l’immigration extra européenne se soulèvent. Vous ne pourrez pas indéfiniment ignorer leurs voix et leur nombre. Vous ne pourrez pas indéfiniment attribuer ces soulèvements au racisme, à l’extrême droite, au populisme, à la peur de l’autre. Ce courant est en marche, que cela vous plaise ou non, et vous ne pourrez rien y changer.

     

     

    À vous qui lisez cette mise au point avec le Petit Monsieur donneur de leçon, et qui ne figurez pas parmi les zombies qui lui ont adressé leur soutien et indignation sur nos propos « nauséabonds », je vous informe que l’article qu’il a écrit ne tient absolument pas compte de la réalité de la situation. En effet, toutes les semaines, des milliers de personnes débarquent sur les côtes Européennes ou par la Turquie, non pas pour demander un statut de réfugié, mais pour disparaître dans la nature. D’ailleurs, la plupart sont des hommes, jeunes, qui ne souffrent pas d’insuffisance pondérale (contrairement à ce que prétendent ceux qui voudraient nous faire croire qu’ils fuient la famine), et qui s’étant débarrassés de leurs papiers peuvent raconter ce qu’ils veulent, se réinventer une vie, une nationalité… Beaucoup viennent de l’opposition barbare Syrienne que notre régime a soutenue et armée pour déstabiliser la Syrie, et à l’aide des collabos à la destruction de notre pays, ils obtiendront bientôt en tant que « sans-papiers », le droit de s’installer chez nous, que nous le souhaitions ou pas, et à nos frais. Et plus nous en accepterons, plus il en viendra, plus la mafia des passeurs s’enrichira, et plus les petits messieurs comme Julien Vlassenbroek  pondront des articles avec des chiffres et des graphiques pour vous convaincre que tout va bien, et que si vous n’êtes pas de cet avis, c’est que vous n’avez aucune humanité, que vous êtes de sales xénophôooooooooobes comme moi. Ils vous diront que l’UE a débloqué autant de milliards d’EUR pour « nous aider » à prendre en charge les clandestins, qu’ils ont rebaptisés MIGRANTS, pour vous donner le sentiment qu’ils ne sont que de passage, mais ils sont venus pour rester ! Pensez-vous un instant que l’UE débloque des milliards qu’elle n’a pas préalablement volé dans vos poches ?

    Hier encore, j’entendais à la radio un expert de l’INSEE prétendre sans complexe que chaque migrant rapportait plus de 3000 euros à la communauté nationale. Combien de temps allons-nous tolérer qu’on nous prenne à ce point pour des idiots ? À part au secteur de l’horeca et du bâtiment qui ne peut délocaliser ses activités en Asie, à qui cette main-d’œuvre potentielle corvéable à merci peut-elle bien profiter ? Il est urgent de mettre un terme à ce trafic d’êtres humains, encouragé sous couvert d’humanisme. Et il est également temps de mettre un terme au multiculturalisme, cette folie qui s’est révélé un échec partout où on l’a imposé. Il est des cultures qui ne peuvent cohabiter harmonieusement ensemble sur un même territoire. Chaque peuple a son destin commun. Que les « belgo-autre chose » qui se sentent plus « autre chose » que belges, dont le mode de vie est d’ailleurs, dont les codes alimentaires et vestimentaires sont d’ailleurs, retournent sur la terre que leur cœur n’a jamais quittée. Chaque continent a besoin de ses forces vives pour se développer, pour se réaliser. Ne laissons plus les idéologues nous faire croire que les peuples d’Europe n’ont pas plus le droit que les Japonais à vivre entre eux, entre gens de culture commune ! Ne les laissons plus parler du droit d’ISRAËL à exister, quand ce même droit est refusé aux nations d’Europe, que ces idéologues ont décidé de réorganiser en régions.   

    Faisons entendre nos voix à tous les Julien Vlassenbroek qui de leurs airs arrogants tenteront de nous faire taire. Démontons leurs discours fallacieux, leurs sophismes, leurs anathèmes, leurs reductio ad hitlerum, leurs formules politiquement correctes qui n’appellent jamais les choses par leur nom.

    Faites passer cet article afin que ces petits messieurs les journalistes sachent que nous sommes nombreux. Exprimez-vous, dignement, sans injure et sans haine, même si votre colère est grande et légitime. Qu’ils sachent que nous ne nous battons pas CONTRE l’autre, le bouc émissaire, l’étranger, le différent, mais que nous nous battons POUR notre pays, notre civilisation, notre culture, nos traditions et pour pouvoir léguer à nos enfants ces racines dont les partisans d’une gouvernance mondiale veulent à tout prix les priver.

    Géraldine Feuillien

     

    L'inversion des flux migratoires est possible.  

    Le Mouvement pour la Remigration 

    ouvre une antenne belge et nous avons besoin de vous.
    Rejoignez-nous !

     

    La Fille du Capitaine Vs le Ministère de la propagande du Régime Belge

     

    « Chandelier de SIA : Apologie de la pédophilie ou oeuvre d'art? «Bien pensants» de gauche & «Pensants bien» de droite, je vous méprise »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    4
    nico
    Lundi 17 Août 2015 à 09:51

    En effet ce matin je peux m'y connecter. Auparavant, erreur de saisie de ma part peut-être. Je m'en vais donc le bouquiner. Bravo pour la réactivité.

    3
    Dimanche 16 Août 2015 à 23:15

    Il fonctionne  chez moi, NIco.

    Voici le lien : http://www.mouvementpourlaremigration.fr/

    Bien à vous.

    2
    nico
    Dimanche 16 Août 2015 à 22:53

    bonsoir , j'observe que le lien "remigration.." pointe vers une page vide. ?.

    1
    TOHU BOHU
    Mercredi 12 Août 2015 à 09:49

    Bravo!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :