• LES GUIGNOLS DE LA DISSIDENCE...

     

    C'était il y a six mois. L'automne était bien avancé déjà quand l'amour auquel j'avais renoncé depuis bien longtemps s'est imposé dans ma vie sans crier garde. L'activiste blindée par la colère s'est laissée ôter son armure et l'animal sauvage que j'étais devenue s'est réconciliée avec sa nature véritable. Pour la première fois depuis bien longtemps, j'avais décidé de laisser mes combats de côté pour panser mes blessures et m'occuper enfin de moi.

    Je m'étais faite une raison quant aux crétins finis qui continuaient à penser qu'ils allaient changer le monde en faisant des quenelles ou en portant aux nues des tartuffes comme cet escroc de Laurent Louis. Cela ne me regardait plus.  J'avais assez donné de ma personne aux causes que je défendais, la lutte contre les mensonges institutionnalisés, les propagandes de guerre, et le combat qui me tenait le plus à cœur, celui pour la liberté.

    J'ai fini par comprendre que l'immense majorité de ce qui s'imagine être éveillé dans la mouvance antimondialiste n'a aucune envie de chercher la vérité au delà de sa zone de confort, et que loin d'aspirer à la liberté, elle ne souhaite au fond qu'une seule chose : se trouver un bon maître!  Un leader charismatique!  Un berger capable de parler dans le langage qu'ils comprennent. 

    Je n'ai pas pour autant renoncé à vivre en accord avec ma conscience et ma déclaration de désobéissance civile, comme en  témoigne mon dernier échange avec l'huissier qui menace de venir me saisir mes meubles parce que je refuse de continuer à alimenter le denier public de mon pays, pris en otage par un gouvernement de criminels illégitimes. 


    Ma dissidence n'était plus devenue qu'une affaire entre ma conscience et moi-même et si j'ai publié ma lettre à l'huissier, c'est uniquement pour que ceux qui me lisent voient que c'est possible! Oui, il est possible de dire non!  Et je dirais même plus, c'est la seule chose véritable qui puisse faire tomber la tyrannie! Il n'est de tyran que parce qu'il y a des gens qui acceptent de se soumettre à eux. 

    J'ai choisi de désobéir parce que j'estime que c'est mon devoir. Non pas envers les crétins qui s'obstinent à ne pas vouloir ouvrir les yeux sur ce qui se passe dans notre pays ou les autres crétins qui sont prêts à élire le premier tartuffe qui leur dira les paroles qu'ils attendent pour qu'ils puissent retourner dormir paisiblement.


    Alors voilà, je pensais cette page de ma vie terminée quand j'ai appris que mon nom avait de nouveau été associé à l'étiquette d'extrémiste de droite par une figure d'autorité dans l'information alternative.  Un monsieur pourtant posé, poli, et qui jouit d'une crédibilité importante parmi ceux qui ne s'informent plus par les médias officiels.  Ainsi quelle ne fut pas ma sidération de découvrir que Michel Collon, un homme dont je n'ai cessé de relayer les vidéos et les articles depuis des années, me qualifiait de facho dans une interview au sujet de Laurent Louis.  Les bras m'en tombaient.  Comment un journaliste qui donne des leçons d'éthique journalistique à ses confrères vendus au système dominant a-t-il pu tomber si bas pour salir de la sorte l'honneur une femme qu'il ne connait pas sur base d'accusations de fascisme véhiculées par Laurent Louis, celui-là même dont il dénonçait la malhonnêteté dans son interview et par la presse d'extrême gauche dont il est lui-même la victime?

    J'ai immédiatement adressé un courrier à ce monsieur via son site et en message privé sur Facebook.   Aucune réponse.   Aussi déçue que révoltée, j'ai appris par un ami qui le connait bien, qu'il n'était qu'à moitié étonné. Michel Collon aurait hélas la fâcheuse habitude de considérer que tout ce qui n'est pas d'extrême gauche (et donc favorable à une immigration de masse incontrôlée, au nom des droits de l'homme) est forcément d'extrême droite.  Depuis, des bruits courent que notre journaliste révolutionnaire à deux balles, qui défendait si bien Chavez et la Palestine, se serait trouvé une planque à la RTBF. Je ne sais pas si ces bruits sont fondés, à ce stade plus rien ne m'étonnerait. La boucle serait bouclée à gauche. 

    Il y a peu, j'y aurais classé l'inénarrable Alain Benajam, aux côtés de qui j'ai travaillé d'arrache pieds à relayer les informations réelles sur ce qui se déroulait en Libye et plus tard en Syrie. A l'époque, il m'avait plutôt à la bonne.  Mon engagement dans l'opération BANKRUN2010 avec Yann Sarfati m'avait rendue sympathique à ses yeux, au point qu'il souhaitait m'engager à travailler pour lui. Il avait à l'époque un projet ambitieux de création de studio de télévision alternative pour lequel il attendait de gros capitaux qui devaient être disponibles le mois suivant... Des mois durant.  J'y ai cru assez longtemps pour perdre mes droits au chômage, parce que, grande naïve que j'étais, croyant avoir trouvé un emploi, je m'y préparais au lieu d'en chercher un autre. Il faut dire qu'avec le profil de facho que les médias antifas m'avaient fait depuis le bankrun, je n'étais pas prête de retrouver un emploi de si tôt.  Je me souviens encore de ce clash mémorable sur son mur entre Alain Soral et moi parce qu'il venait de reprocher à Benajam son tribalisme juif.  Benajam venait de poster une vidéo de Mathieu kassowitz qui exprimait ses doutes sur la version officielle du 11 septembre. Et cela, Papy Soral n'appréciait pas.  Il trouvait Benajam intéressant seulement quand ce dernier écrivait qu'en tant que Juif, il refusait qu'on se serve de la mémoire des siens pour justifier tout ce que le sionisme cause comme dégât partout où il a droit de cité. Papy Soral n'est pas antisémite. Il aime bien certains juifs, ceux qui critiquent les juifs qu'il n'aime pas.  Clair?  Faut pas énerver Papy Soral, Benajam l'a appris à ses dépends, remis à sa place comme une merde (et je pèse mes mots!).  Peu de temps après, alors que j'avais déjà mis le contenu de mon appartement en boîtes, prête à m'expatrier pour travailler dans le domaine de l'information alternative, ces capitaux qui n'arrivaient décidément pas, bloqués aux Emirats...  à Honk Hong,...  à Londres, ... je ne sais où, .... En grand courageux Benajam au lieu de m'avouer que ce projet était tombé à l'eau, a trouvé le premier prétexte venu pour que nous coupions les ponts. Ainsi ce grand défenseur de la liberté d'expression qui se plaît à condamner la loi Gayssot, s'était mis à traiter de néo-nazis tous nos contacts communs dont la soif de vérité historique s'avérait être un peu plus exigeante que la sienne. Tous venaient me trouver en me demandant quelle mouche l'avait piqué!  Le clash n'a pas tardé à suivre lors de notre mise au point.  Néanmoins, malgré la situation désastreuse où je me suis retrouvée après cette rupture de contact inopinée, j'avais eu l'élégance de garder notre différent pour moi. Etre devenu un vieux con n'enlève pas (même s'il le ternit) le mérite d'avoir cofondé un média aussi déterminant que le Réseau Voltaire.  

    Quelques temps après, il a créé le Réseau Voltaire France, dont il est devenu président, s'entourant de jeune collaborateurs qui n'attendaient que l'occasion d'exister autant que Benajam n'attendait que l'occasion de devenir encore une fois président de quelque chose avant de n'être plus rien. Que mes lecteurs me pardonnent ma dureté de cœur, mais quand à l'époque j'ai rendu publique l'échange de sms que j'avais eu avec Laurent Louis où ce dernier admettait que son alliance avec le Parti Antisioniste, Nicolas Dupont Aignant et le parti ISLAM n'était que stratégique pour se faire élire, les jeunes peignes cul de l'équipe du Réseau Voltaire France m'ont lynchée, comme ils se devaient de lyncher "une facho dans mon genre", même si l' islamophobe présumée que j'étais devenue depuis que Laurent Louis l'avait décrété au journal LA VOIX DE LA RUSSIE collaborait quant elle le pouvait à traduire les vidéos de Thierry Meyssan et à les sous-titrer.

    Mais là encore je m'étais tue. Ces couillons étaient insignifiants à mes yeux. L'alliance de Laurent Louis avec ces cinglés d'islamistes assumés qui déclaraient face caméra que l'objectif de leur parti était d'instaurer la charia en Belgique, ainsi que le succès grandissant que cet opportuniste récoltait grâce à l'exposition exceptionnelle dont il jouissait auprès de la "dissidence des quenelles" m'inquiétait bien davantage.  Laurent Louis appelait les dissidents en carton à l'aider à financer sa campagne électorale!
    Après une petite recherche, j'ai découvert que le numéro de compte qu'il avait indiqué était celui de son ancien parti qu'il était censé avoir dissout pour être un politicien LIBRE de dire ce qu'il voulait !  Le compte de son parti le MLD, un parti Européiste, et anti-immigrationiste et islamophobe à souhait ! Mais quelle ne fut pas ma surprise de voir METATV, la nouvelle télé de plouc de Benajam,  couvrir le colloque de la dissidence à Bruxelles le 4 mai dernier, où tout ce que la  France compte de fachos (selon la définition qu'en avait Benajam en 2011) s'était réunie pour soutenir le candidat LAURENT LOUIS qui a encore créé un nouveau parti depuis qu'il s'est fait jeter du parti Islam.
     

    Eh oui, c'est comme ça, la dissidence en France et chez nous aussi....  Ca se balance du facho à la tronche chaque fois que la situation l'impose, pour se rendre intéressant, mais les fachos d'hier deviennent les résistants d'aujourd'hui s'ils vous donnent l'occasion d'exister, de vous montrer, d'avoir l'illusion d'être quelqu'un qui compte. Tant qu'il y a un public pour le croire... tant qu'on fait illusion... hein, Alain?   Papy Soral ne t'a plus trop bousculé cette fois?   Lui, le représentant de la droite des valeurs!
    Lui qui est, selon ses propres termes, le représentant de la race des seigneurs! Lui dont Jésus, s'il revenait aujourd'hui, serait assis à sa droite ! (Toujours selon ses propres délires!) Lui qui est un homme, un vrai, lui qui fait de la boxe ! Hein?  Qui se vante devant des centaines de milliers d'internautes d'avoir baisé la femme de l'un de ses détracteurs !  Et plus récemment encore, qui invite Léonarda à crever !  La droite des valeurs, quoi !


    LES GUIGNOLS DE LA DISSIDENCE...


    Cette droite à la générosité ostensible qui se filme en train de remettre un chèque à une malheureuse franco musulmane dont le mari a été crapuleusement assassiné par des gens du Bétar ou de la LDJ...  Ces dissidents-là, faut que ça montre son bon cœur!  La pudeur, ça ne connait pas.  Mais quand ce fut moi qui les ai contacté pour leur demander de venir en aide à Patricia Poupard, une de mes amies que Stan Maillaud a interviewé dans son documentaire "Les réseaux de l'horreur" où elle avait témoigné du calvaire qu'elle et son petit garçon ont vécu  à cause des réseaux pédocriminels, personne ne m'a répondu.  J'avais demandé qu'on mobilise quelques membres de E&R sur la région de Bordeaux pour lui apporter de la nourriture parce qu'on lui avait coupé les vivres et qu'elle devait manger pour prendre ses médicaments. Elle était alitée à cause de la douleur.  Ma demande n'a reçu aucune réponse.  J'avais même mis mon immense antipathie pour ce fat de Salim Laibi, le LLP qu'il convient maintenant d'appeler Docteur! ) pour lui demander de solliciter son réseau de contact pour apporter de la nourriture à cette femme.  Lettre morte! Patricia n'avait qu'à s'appeler Rachida peut-être? Ou bien cet homme devenu tellement imbu de lui-même depuis qu'il est devenu "quelqu'un" dans le giron de Soral et qui s'était tellement plu à parler de satanisme, de réseaux pédocriminels dans des vidéos interminables à l'époque où il se faisait appeler le "libre penseur" ne voulait pas s'attirer d'ennuis en agissant concrètement en aidant une réelle victime?  Je n'avais pas beaucoup d'illusion sur ce bavard qui pendant des années s'est écouté parler dans des vidéos interminables sur Youtube, accusant de satanisme ceux qui s'en prenaient aux dogmes religieux.
    Ainsi a-t-il consacré plusieurs heures de vidéo à fustiger le film ZEITGEIST pour avoir démontré que les grandes lignes de l'histoire du Christ se retrouvent à 14 reprises depuis le mythe d'ISIS et d'OSIRIS dans des civilisations différentes à des époques différentes. Pour Laibi, comme pour la clique à Soral, (sauf Benajam) l'exigence de la vérité historique s'arrête aux chambres à gaz. Le véritable révisionnisme chez ces gens s'étend d'avant cette période jusqu'aux origines de l'humanité.

    Ainsi, Marion Sigaut, la nouvelle recrue de Soral, se produit de conférence en conférence pour expliquer aux dissidents quenelliers, que l'inquisition et la monarchie, c'était plutôt cool. Enfin, ce n’était pas du tout l'époque sombre qu'on nous a raconté.  Marion Sigaut,  est une femme au delà de tout soupçons.  Je me souviens qu'elle m'avait fait une bonne impression dans la première interview que ER avait diffusée d'elle. Elle parlait de son expérience dans les Kibboutz et de combien elle aimait ses amis Israéliens.  Bonne entrée en matière pour renforcer la caution morale : "On est pas antisémites".  Et puis, Mamie Sigaud, la mamie que tout le monde rêve d'avoir tellement elle a l'air sympa, nous racontait ce qu'elle avait découvert en se rendant à Gaza !  Et voilà, bienvenue dans la grande famille de la Résistance, Marion !  Maintenant que tu as conquis le cœur de tout le monde, tu peux nous raconter comment c'était formidable, l'époque où le roi pouvait défaire un  jugement "parce que tel était son bon vouloir".  Pure produit Jésuite, formée chez eux, elle s'est aussi chargée de réhabiliter le clergé pour les crimes dont ont l'accuse et qui ne sont que pures propagandes franc-maçonnes, selon elle !  Ceux-là mêmes qui ont instauré la République. Le choléra a remplacé la peste, mais comme en 2014, personne ne se souvient de la peste, elle a fini par convaincre les QI à deux chiffres qui constituent encore le public de Soral, que la peste, c'était vachement mieux! Ouais! Y a pas photo!


    D'ailleurs depuis l'élection du Pape François, (Un jésuite ! C'est plutôt une bonne nouvelle, annonçait Soral dans sa vidéo du mois, à l'époque de son élection. On va dans le bon sens, assurait-il....) les vidéos présentant le retour de la monarchie comme un remède à la république se multiplient!
    Et voilà pourquoi depuis des années que Soral dénonce bien des sujets qui méritent d'être dénoncés, il y a des sujets vraiment incontournables pour comprendre le monde dans lequel nous vivons qu'il n'aborde jamais !  
    S'il n'est pas le dernier à parler de réseaux pédocriminels et de satanisme, vous le verrez plus prompt à l'exposer chez les juifs et les francs-maçons que dans l'Eglise ou au sein des familles royales. Pour les prêtres pédophiles, "les médias s'en chargent bien assez", selon-lui, et ce pour détruire l'église catholique ! Cela est probablement vrai, mais est-ce que pour autant cet aspect de la pédocriminalité doit être occulté?  Et la pédophilie en Islam? C'est moins vendeur pour sa maison d'édition que celle au sein de la communauté juive, je n'en doute pas. On ne mord pas la main qui vous nourrit.

    Je ne voudrais pas être ingrate et nier que j'ai appris beaucoup de choses en écoutant Alain Soral sur l'histoire de l'antisémitisme.  J'aurais aimé qu'il ait l'honnêteté d'être aussi critique envers tout ceux qui ont oppressé les peuples à travers l'histoire. Mais j'ai fini par comprendre que cela n'était pas son projet.  Soral, contrairement à ce que beaucoup prétendent n'est à mon sens, pas d'extrême droite.  C'est un collectiviste pure souche. C'est un Marxiste qui a compris que la grande erreur du communisme fut d'avoir retiré DIEU de l'équation.  Quand je dis Marxiste, entendons-nous bien, je veux dire, pour les autres...  Ceux qui ont besoin d'un maître, une figure charismatique, un berger à suivre et qui leur dit quoi penser, quoi croire, qui apprécier, que lire, qui lyncher!   Lui qui prétend réconcilier ce peuple de France que nos élites ont divisé, l'a dit lui-même. Il est de la race des Seigneurs.  Il ne travaille pas, lui ! Il vend du concept! (Sic) Il pense à leur place!  Il a dénoncé les problèmes de cette sociétés ( En gros, la banque, les juifs, les satanistes et les francs-maçons, ce qui pour lui sont pour ainsi dire des synonymes), il a suscité les réactions qu'il attendait pour proposer sa solution dont personne n'aurait voulu entendre parler il y a quelques années à peine!  Ainsi, cette dissidence à la noix qui se croit subversive en se photographiant en train de faire la quenelle, en est aujourd'hui, du moins pour un nombre qui grandit de façon exponentielle, à souhaiter le retour du roi et du clergé, POUR QUE VIVE LA FRANCE! Nous en sommes là parce que nous avons déserté les églises, répètent-ils !  Merci Papy Soral et Mamie Sigaud de nous avoir ouvert les yeux !
    Il ne reste plus qu'à choisir lequel parmi les deux schtroumfs (c'est comme cela qu'on appelle les gens au sang bleu, non?) méritera le privilège de remplacer François l'Andouille quand le système s'effondrera. Louis XX le jeune ou Henry VII le vieux?  Le débat promet d'être passionnant !  J'ai même vu des gens se proclamer Anarco-Royalistes, absolument inconscients qu'il s'agit d'un oxymore! Nul ne doute que si ce projet aboutit, Papy Soral ne manquera pas d'être anobli et les imbéciles heureux, d'être exploités comme le sont tous ceux qui renoncent à leur conditions d'hommes libres pour une sécurité et un confort illusoires.  Comme si la noblesse du cœur et des sentiments s'héritait de droit divin...  surtout quand on se reproduit entre soi depuis l'Égypte ancienne dont les monarchies sont toutes issues.  Pauvre France, pauvre Belgique, pauvre civilisation occidentale.  Il ne me reste plus qu'à faire comme mon père, le Capitaine. Tout quitter et partir en quête d'un endroit où mourir en femme libre.
    Vous m'avez soulée, bande de guignols. Allez donc vous faire voir.

    PS : je souhaite bonne chance à Etienne Chouard, la seule figure de cette résistance de pacotille qui a su rester digne, constant, humble, et déterminé dans son projet de constituante.  Je crois en votre projet, mais je ne crois plus en la volonté du peuple d'être un peuple libre et responsable de son destin.  Je pense, et je souhaite vraiment que l'avenir me donnera tort, que ce que le peuple veut vraiment, c'est de se trouver un bon maître pour dormir en paix, et regarder The Voice ou leur foot le soir à la télé.


    « Le pouvoir de dire NON.Coupe du monde 2014 : une chance ou une malédiction pour le peuple Brésilien? »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    6
    gow-an
    Mardi 28 Avril 2015 à 10:01

    Dieudonné n'a pas été réglo dans cette affaire. Mais je mets des liens sur l'incohérence de Laurent Louis et ses bourdes, parce qu'il n'est pas au-dessus de tout repproche non plus : https://roadtoconsciousness.wordpress.com/2014/05/19/les-soussous-de-laurent-2eme-episode/ https://www.facebook.com/groups/laurentlouisdebunked/ https://jedoutedoncjecherche.wordpress.com/2014/02/17/laurent-louis-le-jcvd-du-monde-politique/

    5
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 18:20

    Bel article,

    Tous ces gens ont en commun une qualité toxique: ce sont des mercantiles. On ne peut rien attendre d'eux, sinon ce que l'on connait bien: de la com.

    4
    Mercredi 6 Août 2014 à 05:16

    Si tu as des choses à dire, exprime-toi :)

    3
    dissident
    Mercredi 6 Août 2014 à 05:12
    C'est pire que ce que tu penses. Ils font le jeu du mondialisme croit moi. C'est triste car des gens honnêtes se font berner. Si tu veux des informations, contact moi.
    2
    Maud. Chapaze
    Vendredi 16 Mai 2014 à 12:14

    Excellent, Géraldine. Toujours aussi objective. C'est un article très courageux mais ne t'attends pas à une réponse de tes détracteurs-menteurs. A force "d'infuser", ils en deviennent confus et pas, plus, crédibles. Sauf pour leurs "clientèles".

     

    1
    Ninou Geoffroy
    Vendredi 16 Mai 2014 à 11:18

    Bravo pour ce coup de gueule bien nécessaire et rafraîchissant par les temps qui courent ! Je ne peux qu'adhérer à ces propos et saluer le courage de leur auteure. merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :