• Lettre ouverte à "Génération Identitaire"

    Lettre ouverte à "Génération Identitaire"

     

    QUAND FAIRE N'IMPORTE QUOI  EST PIRE QUE DE NE RIEN FAIRE !



    Le week-end dernier, des membres ou du moins des supporters de GENERATION IDENTITAIRE m'ont invité à participer à leur groupe FACEBOOK.  Peut-être que la lecture de mon blog ou de certains de mes propos sur les réseaux sociaux leur ont laissé à penser que je soutiendrais leur démarche. 

    Il est vrai que je fustige jusqu'à l'épuisement ceux qui se contentent de se plaindre de tous les maux de la Terre derrière leur écran d'ordinateur sans jamais prendre d'initiative concrête pour changer les choses. Ces derniers m'énervent autant, si pas plus, que les maux qu'ils dénoncent.  Alors pour une fois qu'un groupe de jeunes décide de se mobiliser pour défendre :

    • leurs traditions,
    • leur pinard, 
    • leur saussisson,
    • leur langue,
    • leur histoire,
    • leur pays, 
    • la terre de leurs pères, 
    • de leurs grand-pères, 
    • de leurs arrières grand-pères, qui n'étaient pas tous des collabos nazis (contrairement à une croyance de plus en plus répandue par le système en place), mais qui pour beaucoup ont défendu leur pays au prix de leur vie,
    • etc, etc, etc...

    Bref, pour défendre leur identité, j'aurais vraiment voulu leur dire : Allez les gars!  Je suis de tout coeur avec vous. 

    J'aurais voulu, vraiment! Vraiment! Vraiment...  
    Parce que comme vous, je ne supporte plus d'assister impuissante à une substitution de population dans mon pays, de devenir une minorité ethnique et culturelle dans ma capitale, de constater que ma langue est de moins en moins parlée dans les espaces publics,  de subir une politique de deux poids deux mesures face aux mêmes traîtements injustes. Comme vous je ne supporte plus d'entendre dire qu'on a besoin de cette immigration de masse pour payer nos pensions plus tard puisque nous serions trop individualistes pour faire des enfants, quand d'autre part le système schizophrène en place vous rappelle qu'on est 7 milliards sur la planète et que nous allons droit dans le mur.  Moi aussi, je ne supporte plus d'entendre ce mantra qui consiste à nous faire croire que nous avons besoin de l'immigration parce que nous serions trop fainéants pour faire les "sales boulots". Je viens d'un milieu d'ouvriers qui étaient fiers de travailler dur et de ramener leur paie tous les mois pour faire vivre leur famille. Oh, je ne les idéalise pas, ils avaient leur lot de névroses comme tout le monde, mais à l'époque, les chômeurs professionels étaient considérés comme des sous-merdes, mais le travail ne manquait pas.  Moi aussi, j'en ai marre qu'on me reproche que les occidentaux ont pillé l'Afrique et que nous devons maintenant acceuillir  tous ces malheureux chez nous, leur céder nos jobs, nos logements, et leur assurer des moyens de subsistances alors qu'il suffirait qu'on annule leur dette, qu'on interdise la spéculation sur les denrées alimentaire, qu'on cesse de faire assassiner leurs chefs d'état honnêtes et de financer leurs dictateurs et qu'on applique un commerce équitable généralisé pour qu'ils puissent enfin se développer.  Ceux qui ont pillé l'Afrique sont les mêmes familles que ceux qui nous imposent le multiculturalisme et la dissolution des identités nationales. La liste est longue de ce qui nous rapproche, chers identitaires, et même si vous ne vous êtes pas trop attardé sur les racines de tous ces maux, sur l'essentiel vous m'aurez comprise. 

    Mais hélas, hélas, hélas...
    j'ai vite constaté que vous qui vous vantez d'avoir "des couilles", vous n'avez pas beaucoup plus de neurones alignés que ces djihadistes qui croient qu'en mourant en martyres, ils seront accueillis par un harem de gazelles vierges ou encore, que ces crétins d'Europe-Israël qui croient appartenir à un peuple d'élus du Bon Dieu et en cela, avoir le droit de s'approprier une Terre qui ne leur appartient pas et qu'une institution mondialiste scélérate leur a accordée. Au passage, il s'agit de la même institution scélérate qui appelle à un gouvernement mondial et à ce village global contre lequel vous prétendez lutter.  

    Alors si vous pouviez être un peu cohérents, on pourra peut-être commencer à avancer dans la bonne direction.

    Que diable ai-je donc bien contre Europe-Israël, vous demanderez-vous?  Ils sont à peu près les seuls à vous soutenir!   C'est vrai, ils sont à peu près les seuls à vous soutenir ouvertement...   Vous êtes-vous demandé pourquoi?   Vous pensez que c'est parce qu'ils vous estiment? 

    Non, bande de niais.  Il y a des gens biens, en Israël, mais ceux d'extrême droite n'aiment et n'estiment qu'eux mêmes. Ils vous co-optent et vous soutiennent parce que vous validez le conflit de civilisation où chrétiens et musulmans se massacreront mutuellement.  Et si vous ne me croyez pas, je voudrai attirer votre attention sur le fait que tous les politiques qui ont soutenu le multiculturalisme et l'immigration de masse ainsi que la destruction des frontières et de l'identité nationale sont tous inconditionnellement derrière l'extrême droite Israélienne. Soit parce qu'ils sont sionistes eux-mêmes, soit Franco-Israéliens, ou vendus à leurs intérêts par opportunisme ou carrièrisme.  

    N'avez-vous donc pas remarqué que nos médias qualifient systématiquement le FN de parti d'extrême droite, alors que quand l'extrême droite est au pouvoir en Israël, on ne le rappelle jamais?  Cela ne vous semble pas étrange?  C'est vrai que pour un pays qui se targue d'être la seule démocratie du Moyen Orient, c'est une étiquette qui fait tache.  
    Au fait, vous y avez cru, vous qu'Israël était une grande démocratie?   Je peux vous demander dans qu'elle autre grande démocratie du globe, on jette les ojecteurs de conscience en taule?



    Non, sérieusement, je voudrais savoir si vous et moi avons la même notion de ce qu'une démocratie devrait être.   Je voudrais aussi savoir quel autre grand pays civilisé bombarde au phosphore blanc et à l'uranium appauvri, un peuple assiégé incapable de s'échapper en réprésaille à des tirs de roquettes vers les territoires qui il y a peu encore étaient à eux, et dont on les a délogé, pour accueillir des Juifs venus d'ailleurs? 

    Ah oui, me direz-vous, mais les Palestiniens, c'est des musulmans, donc, des emmerdeurs, donc, des barbares, des chialeuses qui n'arrêtent pas de se plaindre et qui servent d'alibis à tous nos muzlims antisémites pour se déchainer contre les juifs.   Et quand bien même les gars, faudrait que vous compreniez une chose,  ces musulmans-là, ils ont vu un jour débarquer des millions de juifs sur la terre de leurs pères, comme nous avons vu débarquer 10 millions d'étrangers pour la plupart musulmans chez nous en moins de deux générations, sauf que pour eux, c'est allé beaucoup plus vite et ça s'est passé beaucoup plus violemment. Que la "communauté internationale" a fait semblant pendant des décennies de se préoccuper de leur sort, mais n'a jamais rien fait pour contraindre Israël de respecter les résolutions de l'ONU.  

    A leur place, bandes de niais, vous auriez de la haine aussi contre vos occupants et vous feriez l'impossible pour sortir de cette situation. Leur demander de reconnaître la légitimité d'un état hébreux sur leur terre et la terre de leurs ancêtres, c'est comme si on vous demandait à vous de reconnaître la légitimité d'une république islamique de France si l'ONU venait à décrêter que la France est désormais une Terre d'accueil pour tous les musulmans d'occident.  C'est la même chose, la même violence.  Ca vous ferait quoi de voir un croissant islamique officiellement imposé sur le drapeau français?     Savez-vous qu'il y a une opposition à l'extrême droite (vraiment d'extrême droite) israélienne, qui même si elle n'est pas majoritaire souhaite qu'Israel ne soit plus un état hébreux, mais l'état laïc de tous les israéliens, indépendement de leur crédo, et que chaque Israelien aie les mêmes droits? Vous en entendez parler de ces braves gens? Pourtant, contrairement à EUROPE-ISRAEL, ce sont des gens attachés à la laïcité.  Vous devriez pourtant être plus proches de ceux-là.

    Après, vous vous sentez proches de qui vous voulez, me direz-vous.  Pourquoi je vous emmerde avec cela?  
    Parce que, bande de couillons, je ne sais pas si vous êtes conscients que ces sionistes d'extrême droite veulent à tout prix attaquer l'Iran.  La belle affaire, pensez-vous peut-être ! Ca fera autant de musulmans en moins.  Sauf que?  Ils vous ont fait quoi,ces musulmans-là? Ils vous ont traité de sales blancs? Ils ont imposé du halal généralisé dans la cantine de vos petites soeurs? Ils ont fait des disques de rap pour crier NIQUE LA FRANCE?    Non, ils ne vous ont rien fait.  Tout comme les musulmans Libyens qu'on a massacrés l'an dernier par dizaines de milliers  ne nous avaient rien fait non plus.  Nous n'en comptions même pas ou très peu parmi nos immigrés.  Idem pour ceux de Syrie qui ont été massacrés, non pas par le régime d'AL ASSAD, mais par les décérébés djihadistes armés par l'occident, l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Barhain, et par....  ISRAEL. 

    C'est cela le foutage de gueule israélien et occidental, autoproclamée : communauté internationale.  Ils prétendent lutter contre l'islam radical dans les pays où cela les arrange, et ils aident ces mêmes djihadistes dans les pays laïcs qu'ils veulent déstabiliser. C'est eux qui contribuent (en nos noms et avec l'argent de nos impôts) à instaurer la charia là où elle n'existait plus. Si Israël avait le fondamentalisme religieux tellement en horreur, elle aurait soutenu les leaders laïcs contre les pétromonarchies arabes où la charia et la répression sont la règle!  Saviez-vous qu'il y a 60 ans de cela, l'idée même d'obliger les femmes à se voiler en Egypte faisait rire tout le monde? 

    Il y ni plus ni moins qu'une troisième guerre mondiale qui se prépare depuis longtemps à l'horizon.    Je vous demande de répéter tout bas ces mots dans vos têtes en méditant sur leur sens:

    Une troisième guerre mondiale se prépare...   une troisième guerre mondiale se prépare...  une troisième guerre mondiale se prépare...

    Il est grand temps d'aligner vos neurones et d'observer qui la réclame, cette guerre mondiale?  Qui menace qui?   L'Iran?  L'Iran qui aurait menacé de rayer Israël de la carte?   Avec quoi?  Les armes de destruction massive de Saddam?  Ah non!!!!  Avec la bombe atomique que les iraniens sont peut-être...   que dis-je ....  sûrement en train de fabriquer pour attaquer leur voisin israëliens qui comme chacun sait, ne possèdent que quelques centaines, ou quelques milliers de têtes nucléaires. Ils seraient tellement ignorants ces Iraniens qu'ils ne savent même pas que leur pays est entouré de bases militaires américaines et que donc, ils seraient bien foutus d'attaquer Israël, qui doit absolument les frapper préventivement s'ils ne veulent pas connaître un second holocauste.  Non mais vraiment, vous y croyez, à ces salades?  

    Vous cautionnez cela? Vous cautionnez que sur injonction sioniste la France ait adhéré aux sanctions économiques contre l'Iran pour un développement nucléaire dont on a pas le début du commencement d'une preuve qu'il soit d'ordre militaire?  Et qu'au passage, Peugeot ait perdu son marché iranien de 200 000 véhicules et qui lui aurait épargné d'être ejecté du CAC40?  Vous cautionnez cela?   Que connaissez-vous de l'Iran à part ce que nos merdiamenteurs nous bassinent à longueur d'année pour nous conditionner à déshumaniser ces gens? 

    Est-ce pour autant que je voudrais vivre en Iran, moi?   Non!  Parce que je ne supporterais pas de vivre dans une théocratie.  Je vis déjà dans une dictature technocratique, c'est déjà bien assez lourd. Néanmoins, je considère qu'il ne m'appartient pas  de décider comment les Iraniens doivent vivre chez eux, et qu'ils ont des élections et un parlement et une jeunesse instruite (la plus diplomée de la région, y compris chez les filles) et qu'ils ont leur avenir en main.  C'est à eux qu'il appartient de virer leurs mollahs si tel est leur bon vouloir,  c'est à eux qu'il appartient de les conserver s'ils le souhaitent.  Mais je souhaite à ces gens de ne pas avoir à subir la folie de ces grandes puissances qui se permettent de donner des leçons de démocratie à la Terre entière à coup de bombes !

    Bon, et alors?  Pour notre cause identitaire, qu'est-ce qu'on fait alors?
    Je suis là avec ma grande gueule à vous faire la morale, mais qu'est-ce que je propose, moi? Qu'est-ce que je propose qui vaille mieux que d'aller faire les mariolles sur le toit d'une mosquée, fut-elle celle de Poitiers?
    D'abord, ce que je vous propose, c'est d'identifier un peu mieux votre véritable ennemi. L'immigration massive et le multiculturalisme sont les conséquences d'une politique. Si vous étiez musulmans, avec au fond du coeur, la conviction qu'en imposant l'islam par la force ou par le nombre, le monde serait plus juste et réellement meilleurs, vous feriez comme tout ceux qui profitent d'un système qui leur permet d'obtenir une seconde nationalité sans trop d'effort, avec à la clé de nombreux avantages sociaux et ce, sans aucune exigence d'assimilation.  Vous feriez comme eux. Si l'Etat autorise le financement des mosquées par des pétromonarchies où la charia est d'application, ou s'il autorise leur financement par des fonds publics de manière détournée, pourquoi se priveraient-ils de réclamer de nouvelles mosquées? Pourquoi renonceraient-ils au regroupement familal ou au droit du sol automatique si la loi le leur permet?   Vous feriez comme eux, les gars!  Vous feriez exactement pareil. 

    Jamais cette situation n'aurait pu voir le jour si la représentation proportionnelle de tous les courants politiques en France était assurée. C'est là que tout se joue et si vous aviez vraiment autant de couilles que vous ne pensez en avoir et de la suite dans les idées, c'est à l'Assemblée Nationale que vous auriez organisé votre action ! Exiger la proportionnelle et une série de référendums vous aurait rendus plus crédibles que de déclarer la guerre à l'Islam. D'autant que les immigrés qui nous pourrissent le plus la vie ne sont pas dans les mosquées, mais dans les prisons, ou dans les zones de non-droit. Là, vous auriez fait preuve de courage. Exiger l'annulation des traîtés scélérats signés il y a peu par une Assemblée où 18% d'électeurs souverainistes n'ont que 2 députés pour les représenter !  Voilà des revendications qui auraient été légitimes.  Mais vos amis d'Europe-Israël, comme leur nom l'indique sont des Européistes, mes loulous! Et si nous n'avons plus de souveraineté territoriale, c'est parce que l'UE nous l'impose.  Vous commencez à comprendre comment ces sionnards que vous semblez admirer pour leur politique arabophobe se sont servi de vous? Cela n'est pas sans me rappeler l'allégorie du combat de coq de Rav Ron Chaya et qui illustre parfaitement cette triste situation. 




    Il est grand temps d'ouvrir les yeux et de mieux choisir vos alliés à l'avenir. Des millions de musulmans sont français, sont nés en France et ne partiront pas. Si on peut se battre pour faire respecter enfin la laïcité, il va néanmoins falloir continuer à vivre avec eux, alors la déclaration de guerre de votre clip de propagande n'était vraiment pas des plus opportunes. S'il était urgent que nous nous fassions respecter enfin, il est indispensable de demeurer respectables. 

    « "Nous nous dirigeons vers un gouvernement mondial" - Nigel FarageComment détruire les nations par la promotion du multiculturalisme et de la "diversité" »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    7
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 14:28
    Merci pour vos commentaires Pour la quotsien des besoins/envies, je pense que tous nos besoins de base (se nourrir, se veatir, avoir un toit) sont aujourd'hui facilement atteints dans notre socie9te9, meame parmi les pauvres (je ne parle e9videmment pas des exclus), et que tout le reste n'est qu'envies.Se focaliser sur ses envies plutf4t que ses besoins est une e9le9vation dans la pyramide de Maslow, et s'accompagne d'une progression personnelle vers des objectifs plus intangibles et ayant plus de signification que le simple besoin de survivre. Magnifier les besoins en les mettant au dessus des envies dans l'e9chelle des valeurs me semble donc tre8s re9ducteur et meame errone9 .Sinon le commentaire de Bart est tre8s inte9ressant. Il montre que meame quand on a un succe8s e9clatant, nous ne pouvons jamais plaire e0 tout le monde. C'est une excellente lee7on pour nous tous, amis blogueurs : il ne sert e0 rien de chercher e0 plaire e0 tous par peur de la critique, car quel que soit votre re9ussite et vos accomplissements, vous serez toujours critique9s en partie parce que nous sommes humains et donc faillibles, en partie parce que les Frane7ais sont des re2leurs incorrigibles ).Il vaut mieux chercher e0 apporter de la valeur e0 une communaute9 qui a compris ce que vous pouvez apporter, et qui est preate e0 vous donner de l'argent en e9change d'une partie de ce contenu (si vous voulez gagner votre vie avec cela). Le reste a peu d'importance.OlivierDernier Article de Olivier Roland
    6
    Vincent P.
    Samedi 24 Novembre 2012 à 14:36

    Bonjour,

    j'adhère à votre point de vue sur la responsabilité des élites mondialistes dans le chaos social vers lequel on se dirige et je crois également que les vrais nationalistes ne devraient pas chercher à faire la guerre à des milliers de kilomètres, là où notre compréhension de la situation est biaisée et où nos intérêts culturels sont absents.

    Cependant, je vous trouve un peu injuste concernant le courage des jeunes gens de Génération Identitaire qui ont pris part à cette manifestation sur la mosquée en construction de Poitiers. Certes, je dois avouer que je ne savais pas qu'ils soutenaient Europe-Israel et que comme vous l'avez démontré, c'est un non-sens et même une contradiction avec leur projet politique. Mais critiquer leur action en disant que ce n'est pas courageux de leur part est à mon avis exagéré. Ils ont reçu une critique unanime de la part de la classe politique (même Marine Le Pen qui comprend leur message, a désapprouvé leur manière de faire), certains passent en jugement et je ne pense pas qu'ils auraient engendré la même réaction des médias et je crois que cela aurait été globalement ignoré s'ils avaient manifesté devant l'Assemblée Nationale (si on entend par là qu'ils aient manifesté avec les mêmes slogans). Et rappelons qu'ils demandaient un referendum, pas une guerre contre l'Islam. Ok, il aurait peut-être été encore plus courageux de faire une action très médiatique pour montrer que nos dirigeants soutiennent un pays qui a une réelle politique d'extrême-droite, expansioniste et qui pratique l'appartheid. Mais cela n'enlève pour autant pas le courage de leur action à Poitiers.

    Quant à leur clip, ce que j'en comprends (et j'ai peut-être mal compris) est qu'il déclare une guerre justement à nos élites et cette génération qui est responsable de l'état social actuel en France. 

    Alors oui ils manquent certainement de maturité, le soutien à Europe-Israel est effectivement contradictoire avec leurs opinions et leur clip est caricatural mais je crois qu'ils sont courageux et apportent quelque chose avec des actions pragmatiques.

    Cordialement,

    Vincent

    5
    Dieu est petit
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 15:31

     

    Et enfin, sans blague, vous pensez vraiment qu'on puisse prendre d'assaut l'Assemblée Nationale comme ça ? Mais vous vivez où vous ? Au pays des bisounours ?

     

    Enfin, les Identitaires luttent contre l'immigration massive et la logique du Grand Remplacement. Ils sont à 10 000 lieux de la logique assimilationniste du Front National et sont beaucoup moins islamophobes qu'une Marine Lepen. Le porte parole de Jeunesse Identitaire l'a d'ailleurs bien dit. Le problème n'est pas l'Islam mais l'immigration.

     

    Alors la proportionnelle pourquoi ? Pour avoir une Marine Lepen avec ses discours républicains et assimilationnistes qui est pour la distribution de la nationalité française à la première Djamila du coin au seul prétexte qu'elle est bien assimilée ? ?

     

    Mais le combat est dans la rue. Il est idéologique avant tout. Le jour où les français cesseront de défendre ce régime, il tombera de lui-même. C'est donc une prise de conscience qu'il faut. Non, les immigrés ne sont pas des hommes bons, des victimes du système mais des acteurs et des partisans de leur propre victimisation. 

    4
    Dieu est petit
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 15:18

    > L'ennemi est moins l'étranger qui ne s'assimile pas et nous impose ses codes, ses moeurs, ses valeurs, voir sa haine, que le pouvoir en place (et en alternance) qui a décidé de remplacer l'assimilationisme par le multiculturalisme et qui a choisi de priver la France du contrôle de ses frontières,

    Mais l'assimilation est une chimère puisqu'on oublie un point important, voir essentiel dans ce raisonnement. Les peuples qui ont pu s'assimiler en France était principalement d'origine européenne et de civilisation semblable, similaire, et finalement très proche de l'identité française par exemple. En clair, lorsque c'était des ritals qui immigraient en France, le problème étaient beaucoup moins important du simple fait que les différences entre les français et les ritals sont moins conséquentes que lorsqu'il s'agit de maghrébins ou d'africains par exemple. Est-ce méprisable de constater cela ? Non, c'est un simple constat. Tout est donc question de similitude, de différence, de variation mais dans une continent où on promeut l'égalité comme un culte, pas étonnant que cette logique empirique pose problème.

    Enfin, se pose le problème du nombre. Auparavant, c'était des individus qui immigraient, et pas des diasporas entières. Le problème est donc, de fait, de part son poids, sa masse, plus élevé.

    > L'ennemi, c'est ce système européiste et mondialiste qui empêchent des millions de français qui s'opposent au multiculturalisme d'être proportionnellement représentés à l'assemblée nationale. C'est donc l'Assemblée Nationale qu'il convient de prendre d'assaut, pas le toitd'une mosquée. Mais ça demande un peu plus de courage.

    Sauf que l'Assemblée Nationale est ultra protégée et qu'on n'y accède pas comme ça. Les individus qui sont allés sur le toit de cette mosquée en construction en ont du courage ou du moins, bien davantage que vous, ça c'est clair. Ils réclamaient juste un référendum sur l'immigration massive et l'islamisation de leur société. Et il s'agissait de faire de la publicité et de réveiller les consciences (chose réussie vu l'ampleur que le phénomène a pris). Je ne vois donc pas où est le mal effroyable dont vous les affublez.

    3
    Dieu est petit
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 14:56

     1) La France devrait être la seule priorité des français. Les patriotes ne sont pas alternationalistes. Ils ont une patrie et une seule. Ce qui se passe à l'étranger, les nationalistes authentiques en ont strictement rien à foutre. L'universalisme qui consiste à dire que le français devrait davantage être préoccupé par ce qui se passe à l'extérieur qu'à l'intérieur des frontières de son pays, est un raisonnement qui s'applique davantage aux mondialistes qu'aux nationalistes. La situation des Kurdes ou même des tibétains, en tant qu'européens et français, les jeunes identitaires en ont objectivement rien à foutre et ils ont bien raison. En quoi la souffrance d'un peuple extra européen devrait les indigner ? Seul un gaucho alter nationaliste peut être touché pour les problèmes d'un autre peuple que le sien.

    2) On se définit par rapport à ses intérêts propres, pas par rapport à une morale ou aux intérêts des autres.

    Ce n'est pas parce qu'un dictateur dit que le ciel est bleu, que je dirai qu'il est noir au prétexte que le monsieur qui le dit est méchant ou moralement répréhensible. Je me fie à mon seul jugement et à mes intérêts objectifs et tout ce qui dénonce le Grand Remplacement défend mes intérêts. Par conséquent, peu importe QUI va dans mon sens. Ce que je regarde, c'est la finalité : est-ce que mes intérêts sont défendus, oui ou non ? Et en quoi cette action des identitaires ne défendraient pas mes intérêts, qui est la lutte contre le Grand Remplacement ? Vous croyez vraiment qu'en rayant de la carte Israël, la France ne sera plus submergée par la démographie du tiers monde ?

    Si la France continue à culpabiliser pour des raisons essentiellement morales (tiens donc), qu'elle ne cesse pas avec cette mentalité compassionnelle ou bisounours qui voudrait que l'Europe soit la lumière du monde, le Camps des Saints si cher à Raspail avec le fameux Big Other, avec ses vues universalistes, uniformisatrices et égalisatrices (tout se vaut, même la merde ; les hommes sont tous frères et soeurs ; la société corrompt les hommes et les coeurs) destructrices des inégalités et de l'oppression des hommes, victimes par essence de la tentation du mal forcément engendrée par la société corruptrice, et bien c'est foutu, autant se pendre tout de suite. Les hommes ne sont pas des êtres innocents. Il faut cesser avec cette conception du monde ridicule qui ferait des hommes des victimes éternelles et qui nous précipite tout droit vers l'enfer, qui est pavé de bonnes intentions. Ceux qui promeuvent la société multiraciale ne pense pas faire le Mal. Ils sont animés par un idéal. Ils pensent naïvement qu'en détruisant les différences et les inégalités humaines engendrées par la Race et la Société, ils engendreront un nouvelle humanité, débarrassée du mal, un peu à la manière des nazis.

    Or, ils leur ressemblent terriblement. On peut même dire qu'ils sont eux-mêmes les géniteurs de la barbarie qu'ils ne cessent de fustiger.

    Avec cette conception naïve du monde, ils en oublient de penser que l'homme est d'abord responsable de sa propre merde. Game Over.

    2
    Mercredi 14 Novembre 2012 à 01:22


    Qu'est -ce que je propose moi?  D'identifier mieux leur véritable ennemi.


    L'ennemi est moins l'étranger qui ne s'assimile pas et nous impose ses codes, ses moeurs, ses valeurs, voir sa haine, que le pouvoir en place (et en alternance) qui a décidé de remplacer l'assimilationisme par le multiculturalisme et qui a choisi de priver la France du contrôle de ses frontières, d'accueillir 200 000 étrangers par an, de brader la nationalité Française, de promouvoir des rappeurs qui crient leur haine de la France, de financer toutes les associations soit-disant anti-racistes et qui jette l'anathème sur tous ceux qui s'opposent à cette substitution de population et ne se sentent plus chez eux dans leur propre pays. 

    L'ennemi, c'est ce système européiste et mondialiste qui empêchent des millions de français qui s'opposent au multiculturalisme d'être proportionnellement représentés à l'assemblée nationale.

    C'est donc l'Assemblée Nationale qu'il convient de prendre d'assaut, pas le toitd'une mosquée. Mais ça demande un peu plus de courage. 

     

    1
    patriC18
    Mercredi 14 Novembre 2012 à 00:47

    On ne comprend pas du tout ce que tu propose toi ! tu dis" mais qu'est-ce que je propose, moi?  ce que je vous propose, c'est d'identifier un peu mieux votre véritable ennemi" ça n'est pas clair ! ça ne veux rien dire ! tout ce "bla-bla" et je l'ai re-lu plusieurs fois pour rien !, rien de concret ! beaucoup de choses intéressantes et on attend la fin avec impatiente pour connaitre au moins une solution , mais on reste vraiment sur notre faim ! dommage 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :